UN PEU D’HISTOIRE

A propos de VINCI Facilities

l’Histoire de Cegelec Building Services

2013

Cegelec Building Services rejoint le group de VINCI Facilities. Ceci permet au groupe de répondre aux besoins de ses clients.

2010

Cegelec intègre le Groupe VINCI au sein du pôle VINCI Energies.

2003

Cegelec acquit ABB Building Systems (génie climatique, électricité et maintenance technique). ABB s’intègre dans le groupe de Cegelec.

1988

Fläkt s’intègre dans le groupe Asea Brown Boveri (ABB). Cette nouvelle dimension internationale va désormais permettre à Fläkt d’élargir encore plus ses marchés.

1978

La société belge, Ventilation SF devient officielement Fläkt. Le logotype « Fläkt » sera le signe de reconnaissance de l’entreprise au niveau mondial.

1974

Fläkt a toujours privilégié la qualité du service au client. Dès 1974 une nouvelle division « Fläkt-Service » axée sur le service après-vente, est mise sur pieds.

1951

Nils-Hendrik Ahméen se voit chargé de la création de la « Société belge Ventilation SF », filiale de Svenska Fläktfabriken qui s’installe à Opwijk en Brabant.

1920

Trois ingénieurs suédois décident de mettre sur pieds la société « Svenska Fläktfabriken » (Fabrique Suédoise de Ventilateurs).

l’Histoire de Faceo Belgium

2013

Lancement officiel de VINCI Facilities Belgique (Faceo Belgium + Cegelec Building Services).

2011

Lancement officiel de VINCI Facilities.

2010

Acquisition par le Groupe VINCI.

2001

Intégration in the Faceo Group (Cegelec/Thales) et changement de la dénomination en Faceo Belgium S.A.

1998

Changement de la dénomination en Alstom Facility Management.

1998

Cegelec Facility Management est issue en 1998 des services facilitaires d’Alcatel devenus indépendants, en raison de la tendance mondiale pour les entreprises de se séparer leurs processus « primaires » et « secondaires ». C’est exactement cette tendance qui a permis à Faceo Belgium de voir le jour et en plus, c’est le marché sur lequel Faceo se profile : la prestation globale de services facilitaires pour les entreprises.

Développement de la maintenance
technique dans l’offre VINCI Energies

2003

Au sein de VINCI, GTIE, qui rassemble les expertises du groupe en énergie (électrique et thermique) et télécommunications, prend le nom de VINCI Energies.

2001

Energilec intègre VINCI Construction France, entreprise de maintenance technique et de services qui prendra le nom de Manei un an plus tard.

2000

La SGE devient VINCI.

1999

Opteor devient la marque de maintenance technique tertiaire et industrielle de VINCI Energies et va porter l’ensemble des offres du groupe dans ce domaine.

1989

CGEE Alstom prend le nom de Cegelec après l’entrée de GEC (General Electric Company) dans son capital et le transfert de ses activités de contrôle industriel.

VINCI Energies
200 ans d’expertise

1913

La CGEE, l’ancêtre de Cegelec est créé par la SGE qui avait besoin d’une entreprise capable d’installer ses produits et de monter les réseaux, lignes, portes et centrales électriques nécessaires à l’électrification de la France.

1889

Création de l’entreprise SGE, qui deviendra ensuite VINCI.

La Maison Jean et Chabrié, la plus ancienne société de ce qui deviendra VINCI Energies, obtient en 1817 le contrat de l’éclairage aux chandelles et du chauffage au bois du Palais Bourbon à Paris.